Tourisme éthique et voyages au coeur de la nature, voici le credo de tous nos séjours dans les steppes

de Mongolie. 

LES SEJOURS 

CAPMONGOLIE

  • Facebook CapMongolie
  • Instagram CapMongolie

[TEMOIGNAGE] Dans les pas de Jérémy, aventurier pêcheur

September 6, 2017

 

 

 

Jérémy Caillé a 26 ans et est chauffeur forestier. Amoureux de la nature et de la pêche, il est aussi passionné de rugby. D'aussi loin qu'il se souvienne, la pêche a toujours fait partie de sa vie, mais c'est depuis ses 12-13 ans qu'il est devenu "accro" à la pêche au leurre en rivière. 

Il s'est offert l'été dernier, le séjour 100% pêche en Mongolie. Nous sommes donc allés lui poser quelques questions pour savoir comment il a vécu l'expérience. 

 

Avant de te lancer dans cette aventure, avais-tu déjà voyagé si loin ? 

Non, c'est même la première fois que je prenais l'avion ! Si je me suis lancé dans ce voyage complètement fou, c'est avant tout parce que j'avais envie de découvrir cette culture qui m'était complètement étrangère. La pêche, c'était la cerise sur le gâteau... Le voyage rêvé pour un passionné comme moi ! 

 

Comment as tu préparé ce voyage ?

Au début, difficile de savoir avec exactitude ce qu'il faut emmener pour ce genre de voyage ! Surtout en terme de matériel ! Mais Thierry a su me donner les conseils pour m'aiguiller. Ensuite, je n'avais plus qu'à affiner en fonction des techniques que je voulais pratiquer. 

 

Qu'est ce qui t'as le plus marqué dans ce voyage ? 

En numéro 1 je dirais : les étendues de nature à l’état pur, et les paysages à perte de vue qui offrent toujours de quoi s’émerveiller. Et en numéro 2, les rivières évidemment ! A la fois, sauvages et sinueuses, avec des veines de courants puissants que les truites apprécient tant et des radiers gigantesques. Un vrai paradis pour le pêcheur de salmonidés !

 

Une anecdote sympathique à nous partager ? Ou un moment fort que tu n’oublieras pas de si tôt ?

Apres avoir sympathisé avec le gardien du camp « Oultzi », le soir venu, il me propose de me conduire au bord de l’eau pour un coup du soir et se prépare comme il se doit (blouson, bottes, etc…). Nous partons en petite moto tout terrain.

Quelques kilomètres plus loin, après avoir traversé steppes et buissons, nous arrivons au bord de l’eau. Je marche dans ses pas en direction d’une zone dégagée pour traverser la rivière à pieds.

Sans sommation, il rentre dans la rivière, et traverse d’une traite avec de l’eau jusqu’aux cuisses ! Je me fends la gueule intérieurement et me demande : « Mais pourquoi les bottes alors ??!!! ^^»

Bref, la partie de pêche  se déroule avec quelques poissons sortis et plusieurs décrochés, mais la nuit tombe et il fait vite nuit noire dans les buissons, nous décidons de rentrer.

Je le suis assidument car je serais incapable de retrouver la moto dans cette végétation dense. Lui, marche tout droit sans l’ombre d’une hésitation. Nous rentrons alors sur cette petite moto en pleine nuit au milieu des steppes, munis de tout notre attirail - et sans casques -  et avec pour seule lumière, ma petite lampe frontale.  Ce fut vraiment un grand moment pour moi et un souvenir aussi inoubliable que surréaliste !

 

Ton bilan du séjour en tant que pêcheur ? Et en tant qu’aventurier ?

 

En tant que pêcheur je dirais « wouha !!! », dépaysement total ! Des poissons bien présents, combatifs, violents et magnifiques.

Des rivières sublimes qui nous permettent des faire travailler des poissons nageurs sur plusieurs dizaines de mètres et d’exploiter au maximum l’ensemble du matériel utilisé.

En tant qu’aventurier, je dirais que c'était une superbe découverte : des paysages, une faune, une flore à couper le souffle ! Sans oublier une population et une culture fascinantes dont on a envie de tout savoir ! 

 

Pour le mot de la fin, que dirais-tu à quelqu’un qui envisage de tenter l’aventure ?

 

Juste : VAS-Y et KIFFE !!!!

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

[TEMOIGNAGE] Dans les pas de Jérémy, aventurier pêcheur

September 6, 2017

1/3
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags